Avril 2019


 

 3 au 20 avril 2019

Vernissage: le samedi 6 avril, 14h-17h

Galerie 1

Martine Michaud (Mishô)

Sous la surface 

Installation- photo 

Dans « Sous la surface », Martine Michaud nous invite à déambuler entre de somptueux tableaux grand format, en noir et blanc, et d’où la vie humaine est absente. Nous entrons dans la caverne habitée par des structures étranges formées par la chute rebondissante des gouttes d’eaux calcaires et par les filets luminescents des vers luisants qui ne se révèlent que dans le noir.

L’artiste plonge dans le sombre et la pierre dure afin d’en extraire une matérialisation lumineuse, aussi légère que ses photographies grand format suspendues, imprimées sur tissus. Comme dans les contes initiatiques, elle confronte notre part d’ombre terrifiante, celle qu’on préfère ignorer. Descendre «Sous la surface», c’est passer de l’autre côté du miroir pour découvrir ce qui s’y trouve, ce qu’on nous cache ou qu’on se cache à soi-même ; c’est aussi la promesse de découvrir des ressources et des libertés insoupçonnées.

Avec cette exposition, Martine Michaud nous emmène loin des couleurs vibrantes des temples himalayens, des teintes chaudes du Maroc ou des portraits saisissants des Bhoutanais.e.s qu’elle a présentés ces dernières années. Mishô revient vers sa pratique plus picturale introduite en 2011 à la Galerie Luz dans Zones translucides, une exposition d’images grand format aux frontières poreuses entre le figuratif et l’abstrait, qui nous incitaient à regarder autrement ce que nos yeux perçoivent afin d’en dégager de nouvelles perspectives.

Artiste photographe, Martine Michaud se consacre exclusivement à la photographie et aux arts visuels depuis 2007. Elle vit et travaille à Montréal. Ses œuvres, signées Mishô, comprennent des reportages, des portraits ainsi que des photos composites. Son travail plus récent a été présenté au public montréalais dans des expositions solo, notamment : Sésame (Centre culturel du Maroc, 2017), Bhoutan bonheur (Espace Desrosiers-Lozeau, 2015), Bhoutan, route du bonheur national brut (Maison du développement durable, 2014).
Sélectionnée par les jurys des compétitions internationales de la 11th Margaret Julia Cameron Award et de la 12th Pollux Award, elle a été invitée à exposer ses séries photographiques à Barcelone en 2018 et 2019. Elle a aussi fait partie des photographes québécois choisis pour une exposition à la Connections Gallery de Toronto en 2017. Elle est l’auteure de deux livres photo publiés en 2014 et 2017, intitulés Bhoutan, lotus et dragon et Héritières de Bouddha, à la rencontre des nonnes Shéchèn du Bhoutan. Membre de la SOCAN et de l’UDA. 

Galerie 2

Clovis Retif

 Solitud Contempoaine

Clovis Retif présente « Solitude Contemporaine » une série de dessins au crayon graphite sur papier Bristol. L’artiste explore le thème de la solitude chez soi à travers le prisme des salles de bain, en dessinant les objets de la vie quotidienne que l’on trouve dans ces espaces il rend hommage à ce que l’on voit sans regarder, à ce qui nous accompagne dans notre « Solitude Contemporaine ».

Clovis Retif est un artiste français vivant et travaillant à Paris et Montréal, il a obtenu un diplôme en design d’espace à l’école supérieure des arts de Saint-Luc en Belgique. Il a d’abord travaillé dans le domaine de l’architecture avant de se tourner vers le dessin.
« Solitude Contemporaine » est sa première exposition solo.