février 2020


 

12-29 février 2020

Vernissage: le samedi 15 février, 14h-17h

Galerie 1

Amer Rust

Terre

Amer présente « Terre », une exposition d’oeuvres oxydées sur acier. Inspiré par les motifs et mouvements organiques générés par le processus d’oxydation, l’artiste recrée des formes qui se retrouvent naturellement sur notre planète à l’échelle humaine ou vues depuis l’espace. Les arbres, les plantes, les minéraux et l’eau sous ses différentes formes (la glace, la mer et les nuages) sont ses principales sources d’inspiration.

Amer est né à Montréal, Québec, où il demeure et travaille. Il est diplômé en arts graphiques au Cégep Ahuntsic et a complété un baccalauréat en commerce à l’Université McGill. Il a oeuvré dans le domaine de l’imprimerie et de la transformation des métaux durant plus de 20 ans. Expositions solo : Galerie Luz, Montréal, Canada « Armistice » 2019 & « Stripes » 2018. Exposition collective : Galerie Luz, Montréal, Canada (2019), Galerie Artêria, Bromont, Canada (2018 – 2019). Foires d’art : Art Market San Francisco, États-Unis (2019), Affordable Art Fair New York, États-Unis (2019), Sofa Chicago, États-Unis (2018).

 

Galerie 2

Mariela Borello

L’intérieur révélé

Le corps se révèle soudain, dévoilant ses batailles et ses défaites, mais aussi ses trahisons. Posément, le corps se trahit; le corps glorieux et confus se trahit lui-même, ses cellules hors de contrôle se répandent en lui.

L’esprit assimile de son mieux la médication et les traitements, attendant un signe des cieux. Mais les dieux sont distraits, et l’univers est si vaste ! Et cet univers introverti dans le corps ne le distingue plus de ses cellules étrangères. De poussière d’étoiles en carbone, puis de carbone en chair et os et sang.

Cette œuvre traite du matériau comme expression de la maladie et de la confusion, comme expression du corps lancé dans une danse de médication et de traitements, de chair brûlée et de peau tailladée. La maladie et l’individu ne font plus qu’un. Dans son désarroi, l’œuvre recherche un genre de présence; une présence qui parle de vie et de survie, ensemble suspendues dans le temps.

Originaire d’Argentine et vivant au Québec depuis 30 ans, Mariela Borello a étudié d’abord à OCAD, Toronto et à l’Université de Guelph avant de compléter une maîtrise en Arts visuels de l’Université Concordia. Elle a fait des expositions en solo à Montréal à la Galerie Luz (2018 et 2019), au Cameroun à l’Espace Doual’Art (2010), à Winnipeg à la galerie ACE Art Inc. (2004), à Montréal dans les galeries Optica (2001), B-312 (1994), Articule (1995) et La Centrale (1995), et à Saskatoon au AKA’s Artist Center (1995). Elle a aussi participé à des expositions de groupe à la Triennalle d’art contemporain SUD à Douala au Cameroun (2010), à Montréal au Centre d’arts Saidye Bronfman (1997) et à la Maison de la culture du Plateau Mont-Royal (1997); au Mexique à la galerie Temístocles 44 (1994) et à la Galeria de Arte Moderno de Guadalajara (1994).

Forgée au vécu de l’immigration et de l’exil, son œuvre d’installations multidisciplinaires combine préoccupations épistémologiques liées à la perception, et notions de genre et d’identité.

 

 

Galerie 3

Jerome Prieur

Dogs in Whistler

Il y de ça presque une décennie, j’ai vécu une tristesse que je ne voudrais jamais revivre. Le massacre des chiens de traineaux de Whistler en Colombie Britannique. Je ne peux oublier les faits et images de cette injustice concernant la fin tragique de ces animaux. Afin d’exprimer leurs derniers jours à la merci d’un homme armé d’un fusil, d’un couteau et de sacs plastiques, mon art, sous forme d’installation intitulée Dogs in Whistler leur rendra hommage et sera présenté à la Galerie Luz de Montréal.

Né en 1969, Prieur commença à créer très jeune. Au fil des années, Il développa un style qui lui est propre : Gravure sur métaux et plastiques, acrylique sur toile ou bois agrémenté de dessins détaillés en encre.

Prieur collabore également avec l’artiste Marie-Josée Roy depuis 2010 (gravure). De surcroît, il conçoit des luminaires sculpturaux et continu à créer des œuvres innovatrices. C’est ainsi qu’il explore et développe sa vision artistique. 

Cet artiste est autodidacte, vit et travaille entre Montréal et Trois-Rivières (Québec, Canada). A son actif, plusieurs expositions solos et collectives. Parmi celles-ci : Cella gallery (2008-2009-2010), La Luz de Jesus (2007-2008) à Los Angeles et la galerie Yves Laroche Montréal (2007). En duo avec Marie-Josée Roy : Galerie Le Royer Montréal (2010-11-12-14-17 et 2019), Thompson Landry Toronto (2012-16 et 2019) ainsi que les foires d’art aux États-Unis (Red dot Miami 2010, Art fair Chicago et Basel Miami en 2011). Ses œuvres font parties de collections privées et publiques au Canada, aux États-Unis, en Europe et jusqu’en Australie.