January- February 2015 Janvier-février 2015


January 28 to February 21, 2015
Opening: Saturday January 31, from 2 to 5pm
(Clic on images to enlarge)
Gallery 1

George E. Russell

George E. Russell 1933

George E. Russell’s two careers, as both an artist and teacher, proceeded in tandem, and each influenced the other.

Originally from Saskatchewan, George’s first university art course was at Emma Lake, Saskatchewan. 1969-70 brought Russell to Concordia University to undertake his Master’s studies in Art Education, and this proved pivotal in both careers. In high school, he was skilled in geometry, and it was in Montreal that he was confronted by Les Plasticiens as well as New York Hard-Edge art. George’s became rooted in geometric abstraction. From this point on, all his work in art and in art education was directed towards concepts, reinforced by art movements of Conceptual Art. His publication, LET YOUR ART COME OUT, written for his high-school students and published for teachers, explores a variety of concepts that have been crucial in the history of art. While these aspects took firm roots in Montreal, Russell has never lost contact with the vastness of prairie planes and sky with endless stars and galaxies.

His interdisciplinary art practice has led him to pursue many different mediums, most notably painting and sculpture. His most recent and complex work is Kaleidoscope, a series of large, rotating, interactive, geometric color panels, inspired by concepts of evolution, infinity, and music. Frame-by-frame film animation accompanies the Kaleidoscope series.

George has taught in several institutions in Saskatchewan and Quebec, including Chomedey Polyvalent High School, Laval. Solo showings of his work have been held in the Mendel Art Gallery in Saskatoon, The Moose Jaw Museum of Art, Nassau Community College, Long Island, New York, Scarborough College, University of Toronto, German-Canadian Friendship Center, Lahr, Germany, Université du Québec, à Hull, Maison des Arts, Laval, and at Galerie Luz, Contemporary Art, Montreal.

logo
Gallery 2

Demetrios Papakostas

My initial thought for this series of paintings have to do with the idea of opening up or revealing; a container opening up, stepping through a door, entering into an unknown space, even walking down a long passageway. For me each of these actions carries a certain mystery including the impact of entering into an unknown space or state of mind.
My artistic choices, the roads chosen and progressing forward began to show up as exploration of new ways. Leaning into the process, possibilities for using surface, space and form, initiated conversations around the color experience and perception of color-spatial. Using primarily geometric forms, this expression then becomes a gateway conveying movement and the discovery of the unexpected.

Demetrios Papakostas was born in Montreal in 1960.
He has exhibited in several group and solo exhibitions since 2003 including Galerie Klimantiris, Galerie L’Espace, Galerie de la Ville and Latitude 44 gallery in Toronto. Demetrios has also promoted and organized several of his own open studios and exhibitions at his studio where in March of 2010 he initiated a mixed media event in collaboration with musician Gianni Bodo, participating in a live painting and musical performance, which was appropriately named Paint it Black. In September 2010 Demetrios was selected by jury to participate in the Toronto Artist Project which took place in March 2011 and in April of the same year, he was selected through a juried process for a show entitled Weatherproof at Latitude 44 Gallery in Toronto Ontario.
Papakostas enrolled in the Academy of Art in Montreal to study commercial art. After working for a graphic arts company, he started his own graphic arts company, working on packaging, logo design and illustration. Papakostas began his formal art training at the Visual Arts Centre in Montreal and the Saidye Bronfman Centre for the Arts where he studied abstraction, watercolour and multi-media for several years. He has studied with Heather Yamada, Nicole Lebel and prominent Canadian painter Harold Klunder.
His work is collected by and present in several businesses, corporations and private homes.

Gallery 3

Marc Ledoux

I enjoyed the juxtaposition of shapes and lines that play between them, that move, dance, collide, slide one on the other.
The color provides the structure and function that reunites, separates, isolates and groups various shapes. Color also generates fresh sensations.
And from time to time, there is what I look for most: the surprise of something unexpected.

Marc Ledoux lives and works en Montreal. He has studied at Montreal Fine Arts School, from 1962 to 1966 and he has teached at C.E.C.M., from 1966 at l970, and at Cegep Edouard-Montpetit, from 1972 to 2004. He has participated in several group and solo exhibitions, among which  the Maison de la Culture Notre-Dame-de-Grâce in 2005. He is represented in collection of Cegep Edouard-Montpetit and Loto-Québec. He exhibit at Luz gallery since 2006.
Since about 15 years ago, he works on paper and develop a long series named originally  »Bande-Essai ».

Du 28 janvier au 21 février 2015
Vernissage: le samedi le 31 janvier, 14h- 17h
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
Galerie 1

George E. Russell

George E. Russell 1933 –

George Russell a mené ses deux carrières – artiste et professeur d’art — parallèlement, et chacune d’elle a eu une influence sur l’autre.

George suit son premier cours universitaire en art à Emma Lake, en Saskatchewan, province où il est né.En 1969 et 1970, il entreprend une maîtrise en enseignement des arts à l’Université Concordia, une expérience qui l’inspirera dans ses deux carrières. Doué pour la géométrie depuis le secondaire, George se confronte à Montréal aux Plasticiens et aux artistes du Hard-Edge new-yorkais. C’est alors que son art s’enracine dans l’abstraction géométrique. À partir de ce moment, tout son travail artistique et pédagogique tend vers des concepts, renforcés par les mouvements de l’art conceptuel. Dans le texte LET YOUR ART COME OUT, rédigé pour ses élèves du secondaire et publié pour les enseignants, George explore une variété de concepts essentiels dans l’histoire de l’art. Même si ces dimensions de son travail ont pris racine à Montréal, George n’a jamais perdu de vue l’immensité des plaines et du ciel saturé d’étoiles et de galaxies des Prairies.

Dans sa pratique artistique interdisciplinaire, George explore de nombreuses techniques différentes, notamment la peinture et la sculpture. Inspirée par les notions de l’évolution, de l’infinité et de la musique, son œuvre la plus récente et la plus complexe, Kaleidoscope, est une série de grands panneaux géométriques de couleur que le spectateur peut faire pivoter. Un dessin animé image par image accompagne la série.

George a enseigné dans plusieurs établissements d’enseignement en Saskatchewan et au Québec, notamment la polyvalente Chomedey, à Laval. Des expositions solos de ses œuvres ont été tenues à la Mendel Art Gallery, à Saskatoon; au Moose Jaw Museum of Art; au Nassau Community College, à Long Island, à New York; au Scarborough College; à l’Université de Toronto; au German-Canadian Friendship Center, à Lahr, en Allemagne; à l’Université du Québec à Hull; à la Maison des arts de Laval et à la Galerie Luz d’art contemporain à Montréal.

 

logo
Galerie 2

Demetrios Papakostas

Mon esprit, au départ, jonglait avec des images telles que ouverture ou révélation; ouvrir un récipient, pénétrer dans une pièce ou même simplement marcher le long d’un grand couloir. Chacune de ces actions comporte un certain mystère pour moi, et s’accompagne souvent de l’impact qui se crée au moment d’entrer dans un espace inexploré ou un état d’esprit inconnu.

Cette exploration d’avenues nouvelles s’est manifestée dans ma démarche artistique par un regard différent et des perspectives de recherche inédites. Au gré de ces inspirations, de nouvelles possibilités d’utiliser la surface, l’espace et la forme ont surgi et ont nourri les conversations sur l’expérience de la couleur et sa perception spatiale. En faisant surtout appel aux formes géométriques, ce processus s’est révélé être une voie d’accès à l’expression de la mouvance et à la découverte de l’inattendu.

Demetrios Papakostas est né à Montréal en 1960. Depuis 2001, les œuvres de Papakostas ont fait partie de plusieurs expositions de groupe et solo incluant la Galerie Klimantiris, la Galerie L’Espace, la Galerie 3C, la Galerie de la Ville et Latitude 44 Gallery à Toronto, entre autres. Il a récemment exposé a L’Hôtel Meridien et il a également fait la promotion et l’organisation de ses propres portes ouvertes et expositions à son atelier incluant un événement médias mixtes en collaboration avec le musicien Gianni Bodo, comportant entre autres une performance artistique et musicale en direct et portant le titre tout à fait approprié de « Paint it Black ». Quelques-unes de ses œuvres récentes ont également été choisies pour figurer dans le film québécois

« Sur le Rythme ».

Papakostas, après avoir étudié l’art commercial à l’Académie d’arts de Montréal, il lança sa propre entreprise d’arts graphiques, travaillant sur l’emballage, la conception de logo et les illustrations. Demetrios a débuté sa formation formelle dans le domaine des arts au Centre des arts visuels de Montréal, où il étudia l’abstraction, l’aquarelle et le multimédia avec Heather Yamada, Nicole Lebel et le peintre canadien de renom Harold Klunder.

Ses œuvres font partie de collections dans diverses entreprises, corporations et résidences privées. Papakostas est representé par Denison Gallery à Toronto Ontario.

 

Galerie 3

Marc Ledoux

J’aime mettre en rapport des formes et des lignes qui jouent entre elles, qui bougent et dansent, s’entrechoquent, glissent les unes sur les autres.

Pour ce qui est de la couleur, elle a une fonction structurante, celle de réunir, séparer, isoler, grouper les formes. Elle est aussi génératrice de sensations.

Et de temps en temps, il y a ce que je recherche le plus, la surprise de quelque chose d’inattendue.

Marc Ledoux vit et travaille à Montréal. Il a étudié à l’école des Beaux-Arts de Montréal de 1962 à l966. Il a enseigné les arts visuels à la C.E.C.M. de 1966 à 1970, puis au Cégep Edouard – Montpetit de 1972 à 2004. Il a participé à plusieurs expositions individuelles et collectives, dont une à la maison de la Culture Notre-Dame-de-Grâce en 2005. Il est représenté dans les collections du Cégep Edouard-Montpetit, de Loto-Québec et de la banque d’ oeuvres d’arts du Canada. Il expose à la galerie Luz depuis 2006.

Depuis environ 15 ans, il travaille presque exclusivement sur papier, développant une longue série de dessins d’abord intitulée Bande-Essai.