October 2016octobre 2016


 

October 12- 29, 2016
Opening: Saturday October 15, from 2 to 5 pm
(Clic on images to enlarge)
Gallery 1

Krasi Dimtch

 

 

« Language – the driving force for my art »

My artistic practice is focused on the development and the use of atypical means for representing the symbols of Language.

Language became the driving force for my art and the spiritual healer for my mind during a period of introspections in search of answers about the meaning of death in the structures of English Language. And it was there in the net of interrelated as synonyms and antonyms words that I started finding my own (not someone else’s) answers to the existential questions bothering me. It took me several years of explorations but I am finally ready to share my experience.

Now, I create hybrid artworks that are the result of a symbiosis between my imagination and custom software for generating English sentences and representing them as visual patterns and musical sounds. My working process starts with the compilation of a text containing sentences found by me in sequences of synonyms and sentences generated by the software. The sentences are then converted by the same software into different images. Finally, I manually create a visual “translation” of the text by using computer mouse instead of paintbrush and thousands of generated by the software images instead of acrylic paints.

All works included in « Signes des signes for signs of signs » are represented as printed visual images and only one of them is represented as an image, a text and a record of sequences of musical sounds.

 

Krasi Dimtch otherwise known as Krasimira Dimtchevska is Ottawa-based visual artist who creates digital art that encrypts written texts and conceptual art exploring the structures of Language viewed as a repository of ideas. She was born in Bulgaria and holds a master’s degree from the Warsaw Academy of Fine Arts in Poland. After immigrating to Canada, Krasi dedicated herself fully to the study of the generative powers of Language and its role in the thought-creation process. In 2013 she was granted a patent for methods for natural language generation (CIPO – Patent 2704163) after which she started to make art again. Since then she has participated in 13 group exhibitions, some of those exhibitions are: 2016 Electron Salon, Los Angelis Center for Digital Art (USA); 2015 Papier Marche, Galerie 2456, (Montreal); 2015 International Exhibition of digital printing 10th edition, Voix Visuelle (Ottawa); 2014 “Free Speech & Free Art”- Nuit Blanche Ottawa-Gatineau.

 

 

 

 

 

Gallery 2

 Maria Christina Jimenez

 

 

Maria Christina Jiménez is an emerging artist native from Quebec city. She has been living in Montreal for more than 15 years, where she has been working as a language consultant and a French teacher after studying translation and terminology in Paris.

Since 2000, she has been developing her creativity and passion for painting. First self-taught artist, she has explored the world of painting through classes and workshops with different painters.

This is Maria Christina first exhibition.

 

 

 

 

 

 

 

12 au 29 octobre 2016
Vernissage: samedi 15  octobre, de 14h à 17h
(Cliquer sur les images pour les agrandir)
Galerie 1

Krasi Dimtch

 

 

Le langage : moteur de ma création

Ma pratique artistique est axée sur le développement de moyens atypiques pour représenter le langage humain et ses symboles.

Le langage est devenu le moteur de mon art par accident. Alors que je m’interrogeais sur le sens de la vie et de la mort, je m’intéressais parallèlement à la structure du langage. Un jour, en associant des synonymes et des antonymes, j’ai commencé à trouver des réponses aux questions existentielles qui me tourmentaient. Cette exploration, qui a duré plusieurs années, m’a amenée à créer un logiciel qui génère des phrases tout en les représentant par des motifs et des sons.

Mon travail de création peut se résumer ainsi. Je commence par élaborer un texte à partir de phrases générées par mon logiciel. Le logiciel « traduit » ensuite ce texte en motifs. J’utilise ces motifs pour créer mon oeuvre, qui devient en quelque sorte un message codé. La souris de l’ordinateur devient alors mon pinceau, et les milliers d’images générées par le logiciel, mes tubes de peinture.

Je crée donc des oeuvres hybrides qui résultent de la symbiose entre mon imagination et ce que le logiciel produit. Toutes les oeuvres dans cette exposition sont représentées par des images imprimées. Une seule d’entre elles est représentée par une image, un texte et un enregistrement de séquences musicales.

 

Krasi Dimtch, dont le vrai nom est Krasimira Dimtchevska, est une artiste visuelle établie à Ottawa. Elle crée de l’art numérique qui représente des phrases écrites ainsi que de l’art conceptuel qui s’appuie sur les structures de la langue, considérées comme une source d’idées. Elle est née à Sofia, en Bulgarie, et détient une maîtrise de l’Académie des Beaux-Arts de Varsovie, en Pologne. Après avoir immigré au Canada, Krasi se consacre entièrement à l’étude des puissances génératrices de la langue et du rôle qu’elles jouent dans le processus de création des pensées. En 2013, elle obtient un brevet sur les méthodes de génération du langage naturel (CIPO – brevet 2 704 163), ce qui marque le début d’une nouvelle époque de production artistique. Depuis, elle a participé à 13 expositions collectives, parmi lesquelles: 2016 Electron Salon, Centre d’art numérique de Los Angeles (USA); 2016 Papier Marché, Galerie 2456, à Montréal; 2015 Exposition internationale de l’impression numérique, 10e édition, Voix visuelles, à Ottawa; 2014 Libre expression (gratuit) & Libre Art (gratuit), Nuit Blanche Ottawa-Gatineau (Ottawa).

 

 

 

Galerie 2

Maria Christine Jimenez

 

 

Maria Christina Jiménez est une artiste émergente originaire de la ville de Québec. Elle habite à Montréal depuis plus de 15 ans, où elle travaille notamment comme consultante linguistique et formatrice en français après avoir fait des études en traduction et en terminologie à Paris.

Depuis le début des années 2000, elle développe sa créativité et sa passion pour la peinture, d’abord de façon autodidacte, puis en suivant des cours et des ateliers avec des peintres de styles variés.

Il s’agit d’une première exposition pour Maria Christina.