Madame Y


Novembre-Décembre 2017

 

22 novembre au 9 décembre 2017
Vernissage: Samedi le 25 novembre, de 14 à 17h
Galerie 1, 2 et 3

Marie Bineau

 

Le sujet de l’exposition est : « À propos de la peinture ».

Sur toile, sur bois ou par l’image numérique, il est question du travail sur la surface. Le geste décrit la forme et révèle l’outil approprié. La couleur prend sa place sur le subjectile en multipliant les nuances rompues et exaltées par les pures.

Casser la forme et le format en incluant dans la composition des vides qui s’intègrent au mur qui la reçoit. Casser la surface plane par la saillie. Casser la lecture de la composition en multipliant les formats des surfaces, les modules, ainsi que leurs directions.

Casser la géométrie en aplat par la tache et la touche divisée, par la figuration opposée à l’abstraction. Casser le ton sur ton par la texture douce ou rugueuse, la matité et la brillance.

En y insérant des inscriptions ou des citations, cela ajoute un défi nouveau pour l’artiste. Par conséquent, le spectateur est appelé à observer ous différents angles l’oeuvre d’art, l’amenant ainsi à y découvrir le sens. Finalement, c’est d’explorer « Le noir à la limite de la couleur ».

 

 Diplômée de l’École-des Beaux-Arts de Montréal, Marie Bineau poursuit ses études en arts visuels en obtenant un Baccalauréat en pédagogie artistique. Après cinq années d’enseignement, elle complète une Maîtrise à l’Université Concordia.

Peu après, elle occupe un poste d’Agent de développement pédagogique au Ministère de l’éducation du Québec afin de développer et collaborer à l’écriture d’un nouveau programme d’enseignement des arts plastiques pour le primaire et le secondaire.

Ayant terminé son mandat, elle retourne à l’enseignement et à sa pratique artistique, lui permettant ainsi de lier ses activités de création à l’enseignement des arts. Cette interaction devient la source  lui permettant de nourrir ces deux sphères d’activité. Afin d’enrichir son enseignement, elle étudie en Histoire de l’Art.

 Marie Bineau a participé en plusieurs expositions individuelle et collective. Elle obtient quelques bourses de la MRC des Laurentides, ainsi qu’une bourse d’études doctorales du Collège Brébeuf. Ses œuvres font partie de collections privées et corporatives, entre autres : Pierre Gauvreau, Jeannine Carreau, Gaz métropolitain.

Avec un groupe d’artistes, elle organise un symposium de sculpture « in situ » en 2007 et deux manifestations de sculptures flottantes : « Art Ancrage » en 2010 et en 2011.

 Catalogues d’expositions,  Revues d’art contemporain font état de son parcours artistique tels: Espace (Serge Fiset), Etc Montréal (Manon Regimbald). Les vidéos sur  Art Ancrage , réalisés par Marc-André Gendron sont visibles sur  You Tube  de même que deux diaporamas réalisés par Viart.